Non-diagnostic de la bicuspidie aortique evoluee

II est parfois difficile de mettre en evidence la bicuspidie en ETT du fait de I’impor-tance des calcifications ne permettant pas de bien definir les commissures et le nombre de sigmoides. L’echographie trans«sophagienne est utile dans ce diagnostic. A un stade tardif, lorsque la valve aortique est massivement calcifiee, la distinction entre une valve bicuspide et tricuspide est quasiment impossible. La quadricuspidie aortique est une anomalie cardiaque rare et responsable le plus souvent de l’insuffi-sance aortique. Enfin, on peut citer les cas exceptionnels de valves aortiques unicuspides dont le caractere stenosant se revele a l’age adulte.

L’echocardiographie tridimensionnelle parait interessante dans l’etude de la morpho-logie et de la cinetique des valves cardiaques stenosees (figure 6.6).

A

B

Fig. 6.6. Reconstruction tridimensionnelle de la stenose mitrale (A) et de la stenose aortique (B). (D'apres les cliches du Dr N. Mirochnik.)

  • Contact
  • Category: Heart and vessels